Close

17 gennaio 2012

De l’école à la maison: apprendre la tolérance

La promotion de la tolérance et la lutte contre toutes les formes de discriminations font partie des politiques prioritaires de l’Education Nationale afin de prévenir les atteintes à l’intégrité physique et à la dignité de la personne.

Il est à noter que les actes de violences et d’intolérance sont bien plus visibles au collège et au lycée que dans l’enseignement primaire. Mais comme le souligne Tahar Ben Jalloun, auteur de l’ouvrage « Le racisme expliqué à ma fille », « la lutte contre le racisme commence avec l’éducation. On peut éduquer des enfants, pas des adultes », d’où la nécessité d’agir dès le plus jeune âge.

L’apprentissage de la tolérance et de l’acceptation de l’autre commence à la maison. L’école prend le relais mais ne doit à aucun moment remplir seule ce rôle.

Peut-on vraiment parler de racisme et de discrimination à l’école ? Comment la prévenir et avec quels outils ?

Les enfants et le racisme

D’après une étude menée en Australie par deux chercheurs ( M.Augustinos et DL Rosewarne), avant sept ans, les enfants sont soumis aux stéréotypes qu’ils peuvent observer dans les livres et à la télé, ainsi que ceux véhiculés à la maison ou à l’école.

L’étude montre qu’avant sept ans, les enfants « blancs » auront des attributs positifs pour les enfants qui ont la même couleur de peau qu’eux, puisque ils n’ont pas encore une capacité de jugement suffisante. Par ailleurs vers l’âge de sept ans, les attributs négatifs envers les enfants « noirs » ont tendance à s’estomper. L’enfant est davantage à même d’exprimer un point de vue plus personnel. L’étude ne doit pas faire état d’une situation générale car on ne connait pas l’échantillon ayant servi de référence aux deux chercheurs.

En revanche, elle montre que c’est par l’apprentissage et par le dialogue que l’enfant comprend pourquoi il est différent des autres tout en étant égaux en droit. L’école, le dialogue entre parents et enfants sont là pour lui inculquer la tolérance.

L’école: un lieu incontournable pour l’apprentissage de la tolérance

L’école doit être conçue comme une cité avec un grand C. C’est là que les élèves doivent prendre conscience de leurs droits et devoirs.

A l’école primaire, c’est la vie de classe qui permet aux élèves de découvrir les règles de la vie en société. Les enseignants développent la notion de responsabilité personnelle (je range mes affaires, je débarrasse mon plateau à la cantine, je ne cours pas une fois que je suis dans la salle de classe…). La vie en communauté s’apprend au jour le jour.

Mais les cours d’instructions civiques sont aussi là pour inculquer des notions aux enfants. En classe de CP et de CE1, les élèves apprennent les règles de politesse et du comportement en société afin qu’ils deviennent autonomes et responsables. Du CE2 au CM2, l’enseignement est moins théorique que pratique. L’élève devient indépendant et il est à même de réfléchir sur des problèmes concrets qu’il rencontre dans sa vie d’écolier. Il comprend d’autant mieux les fondements même de ses droits et devoirs.

Au-delà des enseignements, des journées de sensibilisation mettent en exergue ce qui est appris tout au long du parcours scolaire de l’enfant. Des enseignements de français à ceux d’histoire, tout doit être support pour expliquer ce qu’est le racisme et la tolérance. D’autres actions comme « Comment enseigner la shoah aux enfants ? » permettent de prendre appui sur l’histoire afin de sensibiliser les enfants dès le primaire à la notion de tolérance. Une façon d’expliquer et de montrer à quoi peut conduire l’intolérance envers les autres, ceux qui sont différents de soi.

Si l’école tient un rôle de premier plan dans la lutte contre la tolérance, le rôle du parent est fondamental dans ce combat. Comme le souligne Georges Jean auteur du Racisme raconté aux enfants , « Dans votre vie de tous les jours, vous devez apprendre à ouvrir les yeux pour démasquer le racisme partout où il se montre …»

Écrit par Marianne Davril

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *