Close

9 aprile 2014

L’Italie d’Alex: retour sur la tournée.

Alex Compl

L’irrésistible Alexandre Jérôme-Boulard, diplômé des Cours Florent et de l’École de Comédie Musicale de Paris, a rejoint cette année l’équipe artistique de France Théâtre! Il a triomphé sur les scènes de la péninsule tout au long de la tournée dans le rôle d’Alex, le jeune révolutionnaire. Mais comment est-ce pour un jeune Français de 25 ans de voyager pendant plus de six mois dans toute l’Italie? Nous le lui avons demandé pour vous. Confidences.

Alex Compl

1. Cher Alexandre, quand nous t’avions interviewé en octobre dernier, tu nous avais dit que tu avais hâte de découvrir l’Italie grâce à la tournée. Est-ce que c’était tel que tu te l’imaginais?

C’était encore mieux que ce que j’avais imaginé! A chaque étape j’ai pris énormément de photos, des places, des ruelles, de la nourriture… L’Italie est un pays époustouflant de beauté et de spontanéité! Ce qui m’a le plus marqué c’est sa diversité: en traversant 18 régions j’ai vu le paysage changer mille fois, je suis allé dans des grandes métropoles et dans des petits villages, à la mer, à la montagne, au bord de lacs… Et partout des accents et façons de parler différentes! Ça a été un voyage inoubliable!

2. Dans les spectacles de France Théâtre on tourne souvent en dérision les stéréotypes, des Italiens comme des Français, pour que les jeunes les remettent en question… Quels étaient tes stéréotypes sur l’Italie? Ont-ils été confirmés ou démentis?

Une chose est sure, les Italiens sont des acteurs nés: leur gestuelle est fascinante! Un autre stéréotype sur les Italiens qui s’est confirmé est que le rythme de la vie est plus tranquille, même si en y regardant de plus près on comprend que ça n’enlève rien à la passion qu’ils mettent dans leurs métiers. Il y a aussi les rapports humains, qui sont plus directs, moins formels, c’est très chaleureux même si parfois on a comme l’impression qu’on essaye de t’amadouer. En tout cas pour le foot on ne m’avait pas menti, en Italie c’est presque une religion! C’est fou l’engouement que ça suscite! J’avais aussi entendu dire que la conduite était plus sportive ici… Si tu sais conduire en Italie, tu sais conduire partout!

3. A l’étranger les Italiens ont certainement la réputation d’être d’excellents cuisiniers et tu as pu le découvrir par toi même avec les spécialités culinaires de chaque région. Parmi tous ceux que tu as goûtés, quel a été ton plat préféré?

Mmmmm… ça serait trop difficile de choisir un seul plat! J’ai peut-être un faible pour la cuisine sicilienne, avec ses produits de la mer et les fameux cannoli! Mais je dois aussi admettre que le risotto alla milanese est à tomber! Même ce qui peut vous sembler classique, comme la amatriciana ou la pizza napoletana, je n’en avais jamais mangé des comme ça! Ça va me manquer!

4. France Théâtre amène la France en Italie… Et toi qu’emporteras-tu de l’Italie de retour en France?

J’ai acheté une machine à café Bialetti qui ne me quittera plus! Je me suis mis à parler avec les mains! Evidemment j’emporte aussi la bonne humeur, la désinvolture et les sourires des Italiens! J’ai appris à prendre mon temps, à profiter tranquillement d’un dimanche de beau temps… Si je pouvais j’emmènerais aussi votre soleil!

5. Quelles ont été tes impressions quant aux élèves italiens et à leurs professeurs?

Ils ont été fantastiques. Ça fait chaud au cœur de voir un public si enthousiaste et participatif. Ce qui m’a vraiment plu c’était de rencontrer les jeunes ”Derrière la scène”, c’est vrai qu’on n’a pas toujours l’opportunité de faire connaissance avec son public et ça m’a permis de voir à quel point les élèves s’étaient impliqués. Parfois les élèves et les professeurs se levaient pour danser et chanter avec nous. On les sentait pris dans l’histoire, ils riaient, la langue n’était plus une barrière.

6. Pendant près de 100 dates tu as transmis le français aux jeunes Italiens à travers le théâtre… Pour certains spectacles en soirée, les dialogues étaient en italien… As-tu appris quelques mots? Comment s’est passé l’apprentissage?

Si, meno male! Je connaissais déjà quelques expressions, mais cette fois l’immersion a été totale. Maintenant j’arrive à commander un caffè ristretto macchiato con cacao et à me faire comprendre dans la vie de tous les jours. Mais surtout le théâtre m’a beaucoup aidé: jouer en italien pour les spectacles en soirée m’a permis de m’approprier la langue et la parler plus naturellement. Ceci dit, le français de vos élèves reste encore meilleur que mon italien!

7. De cette expérience, quel est le plus beau souvenir que tu emmèneras avec toi?

Mon anniversaire en tournée! J’ai fêté mes 25 ans sur la route avec l’équipe. Ils m’ont offert un gâteau et j’ai pu souffler les bougies entouré de vrais amis! Je ne m’y attendais pas, ça a été une belle surprise!

8. Révolution 68 transmet à tous les jeunes un message d’espoir… et toi, comment vois-tu l’avenir?

Dans l’immédiat je vais rentrer en France pour revoir tous ceux qui m’ont manqué cette année. Ensuite j’irai où le vent me porte! Avec France Théâtre tout s’était passé très vite, en trois jours j’avais signé! Alors je suis confiant, je suis sûr que l’avenir me réserve encore beaucoup de surprises!

9. Le charme à la française semble avoir opéré… Tu as séduit toutes les jeunes italiennes de Turin à Syracuse! Un message pour ton fan club?

Hahaha! Oui, pour mes talents d’acteur!! En tous cas, ci tenevo a dirvelo: Grazie di cuore a tutte e a tutti! Continuate così che siete stati bravissimi! Continuate a sognare! E sognate in francese! 😉

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *